Organisation de la formation

DEUXIEME CYCLE (stages spécialisés)

Ce cycle consiste est une série de formations spécialisées dispensées par des spécialistes. Leur but est de permettre aux élèves une approche pratique des thématiques liées à l’archéologie nautique.

Les formations proposées sont actuellement les suivantes :

La plongée archéologique professionnelle (2 semaines, 70h):
Il s’agit d’un stage spécialisé sur les techniques et méthodes de la plongée subaquatique pour la réalisation de fouilles en milieu aquatique. Il débouche sur l’octroi du Certificat d’Aptitude à l’Hyperbarie (CAH) français (Classe 1 et 2 mention B) pour lequel CEAN est agréé par le Ministère du travail. En savoir plus

La conservation préventive du mobilier archéologique issu des milieux humides et submergés (3 jours, 22h):
Ce stage est organisé dans le laboratoire spécialisé d’A-CORROS (Arles). Il traite des mobiliers organiques (bois, cuir, etc.) et non-organiques (céramique, verre, métal et lithique). Il est ponctué d’exercices et d’expériences pratiques. En savoir plus

L’architecture navale (2 jours, 15h) :
Ce stage a lieu en association avec un musée (musée de la Marine de Paris ou Museo Maritimo de Barcelone) où une illustration pratique des cours est réalisée par des spécialistes de l’architecture navale. Ce stage traite de l’architecture des embarcations en milieu maritime et fluvio-lacustre de différentes périodes. En savoir plus

La prospection archéologique (3 jours, 25h): elle se fait sur le terrain avec un apprentissage des méthodes de détection visuelles (techniques de prospection visuelles et R.O.V.) et électroniques (SONAR à balayage latéral, magnétomètre). En savoir plus

Le dessin archéologique (3 jours, 22h): cette formation a pour but d’enseigner à la fois les techniques manuelles du dessin archéologique mais introduit également l’utilisation des principaux logiciels de dessin. En savoir plus

La photographie archéologique: de la photo à l’imagerie 3D (3 jours, 22h): techniques de photographie du mobilier archéologique, photomosaïque d’un site archéologique, principes de la photogrammétrie et initiation à la photo 3D (Photoscan, etc.). En savoir plus

L’étude du bois en archéologie nautique (3 jours, 22h) : Ce stage a pour but d’étudier sous divers angles un matériau essentiel en archéologie : le bois. Il enseigne les techniques qui permettent sa datation par dendrochronologie, la tracéologie, et les méthodes en usage pour sa conservation. En savoir plus

L’étude de la céramique archéologique (3 jours, 22h) : ce stage propose une approche générale de ce mobilier également essentiel en archéologie. Il aborde l’étude de la composition de la pâte céramique et de son travail ainsi que les différentes techniques de cuisson au cours du temps. Il introduit l’analyse des différentes typologies à travers l’évolution des formes et des décorations et rappelle encore les méthodes de dessin. En savoir plus

La gestion, la diffusion et l’exposition muséographique du patrimoine immergé (3 jours, 22h) : Ce stage développe tout d’abord une analyse de la notion de patrimoine immergé afin de l’appréhender dans toute sa spécificité ; il étudie ensuite les mesures de protection, de conservation et de stockage, puis il aborde sa mise en valeur avec le projet d’exposition muséographique. Il s’agit d’un cours pratique qui permet aux élèves développer un projet muséographique adapté au grand public destiné à mettre en valeur les collections archéologiques et le travail des chercheurs. En savoir plus

Validation du deuxième cycle :

l’acquisition du deuxième cycle se fait par
1) Le cumul de 88 heures de stages minimum
2) l’obtention du Certificat d’Aptitude à l’Hyperbarie (C.A.H.) pour les stagiaires plongeurs ou 44h de stages supplémentaires pour les non-plongeurs.
3) La participation à au moins deux conférences nationales ou internationales dont la thématique est liée à l’archéologie nautique
L’accès aux stages du second cycle est libre, cependant sa validation ne se fera qu’après la validation du premier cycle.